Perdre du ventre: quels avantages pour les hommes ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Ventre rond, charmant pas longtemps

Un petit ventre bien rond c’est charmant à condition d’avoir quelques mois. Passé ce stade, un petit ventre est plus nuisible qu’agréable.
Et plus le ventre est gros plus l’aspect de son propriétaire est disgracieux, et plus sa santé s’en ressent également. Car outre l’aspect physique de celui qui possède ce ventre, en souffre, la santé sa santé risque également de se dégrader.
Évidement, on est beaucoup plus séduisant avec un ventre plat accompagné de beaux abdos, mais aussi on se sent mieux !
Donc, les messieurs qui veulent perdre du poids et un petit ventre un peu trop proéminent ont mille fois raison.
Il a été reconnu qu’il y a plus de danger de problèmes cardiaque lorsqu’on à de la graisse sur le ventre ainsi que de diabète. Et puis un gros ventre est gênant. Essoufflement, gêne dans les mouvements (essayez de lacer vos chaussure avec un pneu autour de la taille, c’est ce que ressent quelqu’un avec un ventre proéminent.
Les muscles, entourés de graisse, se ramollissent,  et la posture s’en ressent.
Vouloir perdre ce ventre, c’est dans un premier temps, se sentir mieux, plus alerte, plus léger et plus a l’aise dans ses mouvements. C’est aussi vouloir paraître plus jeune ; effectivement, lorsqu’on perd les rondeurs autour de la taille, on gagne en jeunesse et aussi on est plus beau, plus  séduisant ; les regards féminins s’attardent plus volontiers  sur un corps athlétique avec ou sans « tablettes de chocolat » plutôt que sur une petite « brioche » ronde mais peu appétissante. Les  messieurs bedonnants ont certainement moins de succès que d’autres au ventre plat.
La santé aussi s’en ressent : en ayant perdu ses rondeurs, on se sent plus léger, ce qui est logique, on respire mieux aussi, on est moins essoufflé lors de marche rapide ou de course (après l’autobus par exemple !)
Les risques cardiaques et de diabètes sont restreints. On se tient mieux, plus droit ; les problèmes de dos sont limités, et aussi, ce qui n’est pas non plus négligeable, on se plait à soi même !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »